Mascara : Facebook hante l’esprit de Belkhadem

Le secrétaire général du FLN, Abdelaziz Belkhadem, lors de son meeting à Mascara, n’a pas soufflé mot sur le programme ou autres propositions de son parti.

Son discours devant ses «militants», venus dans leur majorité des régions rurales, encadrés par un important dispositif sécuritaire, a été axé sur ce qu’il a qualifié d’«ennemi de l’extérieur» et l’appel pressant à se rendre en masse aux urnes.

Abdelaziz Belkhadem, après avoir annoncé que les prochaines élections législatives diffèrent des précédentes car «elles revêtent un intérêt particulier puisque tous les regards sont braqués dessus», a annoncé que son parti «respecte les voix émanant de l’intérieur qui appellent au changement.

Mais il redoute celles qui viennent de l’extérieur dont l’objectif est de déstabiliser le pays». Il n’hésite pas, dans ce contexte, à évoquer à maintes reprises les réseaux sociaux, plus précisément facebook et Twitter, qui sont utilisés, a-t-il dit, par les ennemis de l’Algérie afin d’aboutir dans leurs projets, notamment l’installation d’un système dont ils tireront profit.

«L’appel du 17 septembre dernier est un exemple. Les ennemis de l’Algérie ont appelé nos jeunes à envahir les rues. Heureusement que leur objectif a été voué à l’échec», a-t-il dit.

Et d’ajouter : «J’appelle les jeunes de se dresser en obstacle contre les usagers de facebook qui incitent au soulèvement populaire.» Le second point important pour Belkhadem est le vote massif : «En cas de forte abstention, l’occasion sera donnée à nos ennemis qui œuvrent par tous les moyens à déstabiliser notre Algérie.»

Abdelouahab Souag



Il tente de tuer sa femme avec une hache à Mascara

Ce mardi 17 avril à 10 heures du matin et à quelques mètres du nouveau siège de la daïra de Mascara, un homme en colère a tenté de tuer sa femme avec une hache. Elle a reçu deux coups de hache au visage, selon une source hospitalière.

«L’homme qui était en état de nervosité quasi hystérique a voulu purement et simplement trancher la tête de sa femme. L’intervention rapide des citoyens et autres policiers n’a pas laissé le temps à l’homme pour accomplir son forfait», nous dira un témoin oculaire.

Sauvée difficilement des mains de son mari, la victime, une trentenaire, fut transférée en urgence vers la clinique la plus proche. «Elle a eu des blessures au niveau du visage mais son état de santé n’est pas inquiétant», nous dira une source hospitalière.

L’homme a été arrêté par les policiers et conduit au siège de la sûreté de wilaya. Une autre personne impliquée dans cette affaire et qui a été également attaquée par l’homme à la hache a fait l’objet d’arrestation. Il s’agit «d’une affaire d’honneur», nous précisera une source sécuritaire.              

Abdelouahab Souag



Douar H’mama (Mascara): les habitants réclament de l’eau et des routes

La population du douar Aïn H’mama, une localité rattachée administrativement à la commune de Tizi, à 12 km de Mascara, réclame l’installation des réseaux afin d’assurer une alimentation régulière en eau. Ils exigent également le revêtement du chemin reliant leur douar à la RN 17, plus précisément au carrefour de Senaïssa, sur une distance de plus de quatre kilomètres.

Au sujet du manque flagrant d’eau potable, Dahmane, un jeune d’une trentaine d’années, dira: «le manque de ce précieux liquide présente un sérieux problème pour les habitants du douar. Ainsi, tous les habitants ont eu recours au système du citernage pour s’y approvisionner».

Un autre habitant, Argoub Mohamed, âgé de 76 ans, s’est interrogé sur l’intérêt de la réalisation, depuis plus d’une année, d’un château d’eau et d’un réseau d’AEP au niveau du douar si ces ouvrages ne sont toujours pas opérationnels.

«Des projets qui ont, portant, coûté à l’État des sommes colossales sans que le citoyen en profite!» Le septuagénaire abordera, parallèlement, le problème de l’impraticabilité du chemin reliant leur douar à la RN 17.

Absence du transport

À ce sujet, il dira: «En temps pluvieux, les écoliers ont du mal à rejoindre leurs établissements scolaires et sont contraints de s’absenter». Et d’ajouter qu’à cause de l’absence du transport, notamment celui du ramassage scolaire, les enfants doivent parcourir quatre kilomètres pour aller à l’école: «on constate une déperdition scolaire et ce sont surtout les filles qui en payent le tribut».

Sana (12 ans), Aïd (11 ans), Khalifa et Mokhtari (5 ans), Aïcha et Fatiha (6 ans) et Slimane (7 ans), des écoliers qui nous ont affirmé être souvent apeurés par les chiens errants qui fréquentent la décharge sauvage située aux alentours de la commune de Tizi.

Face à cette situation, les citoyens interpellent le wali de Mascara afin de trouver une solution urgente à ce problème. «Les responsables locaux ne font leur apparition qu’à la veille des élections», dira un groupe de citoyens.

Abdelouahab Souag



Derniers commentaires

Articles récents

79 prétendants «FLNistes» au poste de député à Mascara

Soixante-dix-neuf dossiers de prétendants au poste de député ont été retenus par la commission de wilaya d’étude des dossiers de candidature relevant de la mouhafadha de la wilaya de Mascara, a-t-on appris, dimanche, du mouhafedh Mekkaoui Ahmed.

«La commission d’étude des dossiers de candidature aux élections législatives, prévues pour le 10 mai prochain, qui est composée des membres de la mouhafadha, députés et autres membres du comité central, n’a refusé, conformément aux directives du secrétaire général du parti, Abdelaziz Belkhadem, aucun dossier des militants et autres cadres postulants à la députation», nous dira notre interlocuteur.

Selon la même source, parmi les prétendants au poste de député dans la wilaya de Mascara, onze femmes, militantes de l’ex-parti unique, se sont portées candidates au prochain scrutin législatif.

Notre source nous a révélé, par ailleurs, «qu’à part l’ex-député, Habibi Abderrahmane, les dix membres du bureau de la mouhafadha de Mascara y compris le mouhafedh se sont portés candidats aux futures élections législatives, le même cas pour les trois députés en fonction (Boukerroucha Abdelkader, Bousbia Mostefa et Boudali Benyahia) et les membres du comité central dont le président de l’APW, Boukhari Brahim».

Les dossiers de candidature, ajoute notre source, ont été transmis à la commission nationale chargée des élections à Alger.

Notons que certains aspirants au poste de député comptent sur leurs relations personnelles avec les hauts cadres du parti au niveau central et autres et sont même convaincus qu’ils chapeautent la liste du parti !

Abdelouahab Souag

Articles plus anciens

Quels travaux de peinture pour la bibliothèque de Mascara ?

Rien ne va plus au FLN à Mascara

Les accidents de la circulation font plus de morts à Mascara

Il fauche un jeune et prend la fuite

Un quadragénaire se donne la mort à Mascara

Le journaliste Layadi Yahia El-Amine de Mascara nous a quitté.

Commune d'Aube |
Bernard-Henri Levy |
infosport |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Albert Darvey - Conseiller ...
| billet d'humeur
| MAGMA INFO